Comment bien choisir son isolant ?

Comment bien choisir son isolant ?

Possiblement, un amateur de l’isolation thermique se trouve dans l’embarras de choix de l’isolant qui convient à son bâtiment. Il faut reconnaître que les types d’isolants abondent sur le marché aussi bien que les techniques qui s’ensuivent. A cet effet, pour bien choisir son isolant, il faut partir d’une étude thermique, et se référer aux expériences des professionnels si nécessaires.

Une étude thermique au bon soin d’un professionnel

Sans doute, une étude thermique va montrer différentes simulations après avoir analyser les interférences entre la maison et l’environnement suite à des observations selon différentes périodes, et selon différentes zones du bâtiment. Il est intéressant de faire faire cette étude thermique par un professionnel pour éviter les mauvaises surprises et le mauvais choix d’isolant. Il faut s’attendre à un investissement pour le renforcement, voire le changement, de certains points d’entrée/sortie de la chaleur, ou pour l’augmentation des surfaces à isoler. Tout dépend de l’enjeu de l’isolation thermique envisagée. L’essentiel est de garder chez soi la chaleur durant l’hiver et empêcher la chaleur accablante d’entrer durant l’été. Le choix de l’isolant est donc basé sur cette étude.

L’isolant qui convient ?

A noter qu’il existe plusieurs types d’isolants sur le marché. Certainement, des isolants répondant aux critères issus de l’étude tels que le prix, la qualité d’isolation, le gain de place, l’acoustique, etc. vont permettre de mettre en place une isolation thermique convenable et performante, y compris la limitation de ponts thermiques. Le choix d’un isolant écologique est indiqué si possible, en se référant à la résistance thermique et à la conductivité, et non moins la mise en place d’un isolant anti-rongeur à la fois résistant au feu et à l’eau. Peut-être qu’il est quasi-impossible de trouver toutes ces qualités en même temps. Au moins il faut  respecter les techniques de pose, les choix d’isolation par l’extérieur ou par l’intérieur que ce soit la laine de roche ou de la chènevotte ou de panneaux d’isolant qui soient choisis.